Effet Coronavirus et développement durable

Il était une fois un virus appelé Cov; il vivait dans des cellules de chauve-souris des forêts. La cohabitation se déroulait sans problème. Ce petit Cov appartient à une grande famille des Coronavirus de plusieurs milliers de parents et cousins comme Sars, et Mers et tout allait pour le mieux.

Il peut parfois changer d'hôte (comme la civette ou le pangolin)à la suite d'une mutation.

Quatre cousins en circulation sont considérés comme sans gravité : 229E, NL63, OC43 et HKU1. Ils seraient la cause de 15 à 30 % des rhumes courants.

Mais un jour des humains dégradèrent l'habitat des chauve-souris. Ils les capturèrent, les mis en cage avec d'autres espèces ceci afin de les stocker et de les manger.

Rapidement ces humains présentèrent des troubles respiratoires. Ces individus viennent vous voir en présentant certains symptômes commun comme de la toux, un essoufflement et des céphalées ....

Vous êtes une équipe de biologistes , d'épidémiologistes, d'économistes et de docteurs ayant une certaine connaissance de ces pathologies infectieuses émergentes.

Vous élaborerez une stratègie de résolution et déterminerez des choix concernant les mesures adéquates pour éviter une pandémie dévastatrice ...

L’étude de divers résultats, de documents et d'analyses épidémiologiques vous permettront d'expliquer les liens entre ces symptômes, le coronavirus, la pandémie, ses conséquences, les moyens mis en oeuvre pour gérer cette crise et les conséquences éventuelles de votre politique pour un développement durable ...